Pendant que les caisses de retraite des libéraux se font piller pour...

Pendant que les caisses de retraite des libéraux se font piller pour le futur régime unique de retraite :

0 1587

On ne peut qu’ être admiratif des professionnels de santé comparés à la RATP, SNCF, EDF -GDF..

Infirmières, aides-soignantes, brancardiers agents de service ,médecins…, se démènent pour venir travailler conscients de leurs responsabilités. Ils arrivent tôt sans savoir vraiment comment ils vont rentrer chez eux, ou dormir sur place, lorsqu’ils font grève ils portent un brassard mais assurent un service public dans le privé comme dans le public.

On ne peut pas dire que leurs métiers ne soient pas pénibles, ils sont postés, travaillent les week-end et jours fériés, parfois 36 heures d’affilé pour les médecins de garde ou aux urgences.

Par contre ils n’ont ni les salaires de la SNCF ou RATP à compétences et responsabilités egales, ni le repos compensateur ou 121 jours de congés comme à la RATP.

Une infirmière touche 1.07 € parfois 1.27 € de plus pour les heures de nuit.
En libéral les infirmièr(e)s commencent souvent à 6h ou avant, terminent à 20 ou 21 heure et actuellement, grâce aux régimes spéciaux du transport, la durée de travail est encore augmentée.

Ils n’ont pas la retraite de ces régimes spéciaux dont les retraites sont supérieures à leurs salaires, et les professionnels de santé ne partent pas à la retraite entre 50 et 58 ans etc…

Les professionnels de santé, comme d’autres, financent une partie des retraites de ces régimes spéciaux avec leurs cotisations sociales et leurs impôts sur le revenu et pourtant les abrutis socialo-collectivistes CGTistes FO….., SNCF et de la RATP crient haut et fort qu’ils  » luttes  » pour la Justice Sociale et la Solidarité Nationale ! 🤔

Grâce à leurs mouvements de grèves, les accidents de trajets ont augmenté de 40% en région parisienne, les interventions des pompiers ont augmentés, les urgences encore un peu plus asphyxiés, les perte de chances des urgences augmentées; les EDF- GDF vont jusqu’à couper le courant mettant en danger la vie de leurs concitoyens.

Les commerçants artisans risquent de mettre la clé sous la porte et toutes autres professions vont voir leurs salaires réduits en décembre, ou employés de TPE risquent de perdre leurs emplois. On leurs demandera ensuite d’être solidaire envers les RATP EDF-GDF SNCF…., au nom de la Justice Sociale de la Solidarité Nationale qu’ils prétendent défendre ! ? 😏

Mais bien sûr la CGT FO …, des SNCF RATP des Énergies, se battent pour la JUSTICE SOCIALE et la SOLIDARITÉ NATIONALE 🤔
Martinez ne se lasse pas de répéter :

 » La France a le meilleur système de retraite au Monde « , on peut le comprendre, cela dépend juste pour qui !

« La CGT, c’est le Cancer Général du Travail ; encore que Krasucki dit que c’est faux, parce que le cancer évolue, et pas la CGT ! », racontait Coluche.
Trente cinq ans plus tard, cette boutade reste d’actualité tant ce syndicat donne l’impression de faire un pied de nez au darwinisme.

Son horloge interne s’est arrêtée à la fin du XIXe siècle, lorsqu’il était question de pendre le dernier patron avec les boyaux du dernier contremaître.

Peut-être faut-il rappeler a la RATP SNCF Gaziers électriciens l’article 1er de la DDHC

 » Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en Droits les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur une utilité commune « 

Incontestablement pour certains il y a des plus EGAUX que d’autres, des plus UTILES que d’autres, tout en étant irresponsables et en faisant payer leurs nuisances au autres.

On leur conseillera plutôt que des journées  » d’actions  » qui selon eux : » font souffrir leurs familles « , des actions d’éducation pour retrouver le sens des mots et ainsi retrouver le sens de l’intérêt COLLECTIF, qui est celui de TOUS et non l’intérêt GÉNÉRAL qui est le leur au détriment des autres, afin que  » désormais sur des principes simples et incontestables, leurs actions tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous « , comme le rappelle le préambule de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen autant pour les représentants élus politiques que syndicaux, qui en l’occurrence ne représentent pas 1% de la population et se permettent un chantage odieux aux 99 % autres et ceci depuis 1946 ou ils ont refusé l’Universalité pour conserver leurs régimes de privilégiés au détriment des autres.

En toute logique, étant hors de l’Universalité du régime des retraites, le gouvernement devrait céder à leurs revendications de conserver leurs régimes, en en faisant un régime autonome responsable de leurs retraites, mais bien sûr sans subventions ou aides extérieure au nom de la Justice Sociale à laquelle ils sont très attachés. Quand à la Solidarité Nationale, qui leurs est également très chère, elle n’est pas à être confondu avec l’assistanat ! La solidarité nationale ne concerne que ceux touchés par les aléas de la vie, et non les privilégiers en matière de rémunérations à compétences et responsabilité égales, d’autant qu’eux à force, et ceci depuis 1946, ne rendent aucun service public, en amputant le pouvoir d’achat de leurs concitoyens par leurs avantages, et de surcroît comme le disait Coluche : » Ils sont le cancer du travail « , les premiers destructeurs d’emplois, ce que bien sûr ils nieront.

E.W.M.

NO COMMENTS

Leave a Reply