Il y a des lois morales qui sont au dessus des lois...

Il y a des lois morales qui sont au dessus des lois humaines…

0 1726

Lorsque les lois morales, ni même les lois humaines ne sont plus respectées, il est du devoir des citoyens de désobéir, à fortiori lorsque l’on en a fait le SERMENT !

Lors de la création du Conseil de l’Ordre des médecins sous Vichy, des médecins ont eu le courage de désobéir à la loi, parce que la loi était immorale.

Le problème de notre République des Droits de l’Homme, c’est qu’elle ne respecte même pas ou plus les lois qu’elle a elle même instaurée.
La désobéissance citoyenne est inscrite dans la DDHC, les médecins et autres soignants sont liés à un Code de Déontologie, ces Codes de déontologie et leurs Serment devraient, pour le respecter, les faire réagir !

Les gouvernants sans déontologie, se disant responsables ne pourront pas se dérober en faisant assumer leurs décisions irresponsables par les médecins qui ne feront que de respecter la morale et leur Déontologie qui fait partie du Code de Santé Public.

Le CNOM est le garant du respect de l’Ethique et de la Déontologie, on ne l’entend pas beaucoup pour défendre les DISCRIMINATIONS qui résultent des complémentaires obligatoires par désignation, de la loi santé , des conventions successives ayant légalisé les discriminations, les  » rétro commissions », les remboursements différenciés liés aux différents secteurs, au CAS, aux contrats responsables, au tarif d’autorité, autrement dit, à l’ESCROQUERIE aux cotisations sociales que cela représente ! Sans parler des DISCRIMINATIONS liées aux différents statuts spéciaux, : » différences qui ne peuvent être justifiés que pour une utilité commune  » Art.1 de la DDHC.

Décidément l’Esprit de Vichy est toujours présent et les médecins soutenant ceux qui eux mêmes ne respectent pas ce qu’ils sont censés défendre, se rendent d’une certaine façon complices des violations des Droits élémentaires et de leur Serment.

DDHC Rappel:

http://www.conseil-constitutionnel.fr/…/declaration-des-dro…

Code de Déontologie Médical ( pdf)

https://www.conseil-national.medecin.fr/…/le-code-de-deonto…

Définition des professions Libérales:

A ce jour, la seule définition légale de la profession libérale est celle que donne la Directive européenne relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles (Directive du n° 2005/36/CE du 7 septembre 2005 – Considérant n° 43) :

«profession libérale désigne toute profession exercée sur la base de qualifications professionnelles appropriées, à titre personnel, sous SA propre RESPONSABILITÉ de façon professionnellement INDÉPENDANTE, en offrant des services intellectuels et conceptuels dans l’intérêt du client et du public».
****
On remarquera que dans la Loi Santé c’est l’Etat qui est responsable de la santé, mais que ce seront les soignants tout au moins libéraux qui risquent de devoir en ASSUMER ses conséquences !
Les soignants du public sont quand à eux couverts par l’État.

Dans les conventions et ses annexes, on ne voit plus vraiment ou est l’INDÉPENDANCE ! Tout est dicté par la tutelle d’État.
Les libéraux de santé deviennent bien des  » Agents de l’État  » avec tous les inconvénients du libéral, mais sans les avantages du public !

Madame Brigitte Dormont avait raison : » La médecine libérale est incompatible avec notre système de protection sociale « .

Je rappelle ici les 112 médecins qui se sont pris la vie en 2016, il reste 3 mois !
Je rappelle le grand nombre d’infirmier ou infirmières qui ont suivi le même chemin….( confère le post à ce sujet)

Je rappelle une phrase de notre Serment:

 » Je soutiendrai mes Confrères dans la maladie, l’adversité. … »
Une autre de mémoire :

 » Je ferai tout mon possible pour aider mes patients tant dans leurs problèmes de santé que pour les DÉFENDRE dans leurs DROITS SOCIAUX…. »

Dr Edward Metzger

Pour souternir Alliance des Professions de Santé et rétablir l’État de Droit, suivez ce lien:

http://alliancedesprofessionsdesante.fr/formulaire-d-adhes…/

 

NO COMMENTS

Leave a Reply