Une nouvelle vison du système de santé pour tous

Une nouvelle vison du système de santé pour tous

0 510

Par le Dr Jean François Huet,

(Réponse à un confrère attaché au système actuel),

… « Le serment d’Hippocrate n’est pas engagé bien au contraire, par la défense d’un système d’assurance maladie qui se montre tous les jours un peu plus pervers et inefficace.

Pour répondre à ta question à laquelle bien d’autres ont déjà répondu, il est tout à fait possible de mettre en place pour un coût bien moindre, un système d’assurance maladie privée solvable et pérenne dont les critères d’accréditation seraient garantis par l’Etat tout en maintenant les dispositifs solidaires qui de toute façon son financés par l’impôt.

Tout ce que tu penses redouter d’un système d’assurance maladie privée est en train de se produire du fait du système collectivisé en ruine et en perpétuel conflit d’intérêt avec lui-même.

L’Etat-Assureur-Thaumaturge devient ordonnateur des soins et stipule pour ses assujettis captifs. Comme il bénéficie de la possibilité de manipuler l’appareil législatif à son gré, il peut bétonner le système aussi débile et autoritaire soit-il. Dans une telle position l’Etat n’est plus en mesure d’exercer un pourvoir régalien raisonnable .La Loi de Santé qu’on veut nous imposer le prouve et il est inutile de se perdre en incantations solidaires er républicaines pour défendre la sécu car elle utilise la Loi à tort et à travers pour le faire elle-même.

Si tu penses pouvoir « infléchir » le système sécu sache que d’autres ont essayé avant toi et que l’étatisation n’en a pas été significativement ralentie .La sécu ne fera pas sa glasnost et encore moins sa perestroïka elle restera comme le collectivisme qui l’a inspirée, la chienlit autoritaire à laquelle ses fondamentaux l’ont amenée.

Il n’y a pas besoin de prendre des cours d’économie pour apprécier à leur juste valeur les derniers propos de Madame Dormont : ils font effectivement preuve d’une certaine « cohérence » ; c’est celle de ce que j’appelle le « médical-socialisme » et c’est la seule « cohérence » qui existe vraiment dans le système que tu persistes à défendre…. A moins d’être du côté de Madame Dormont, ce qui est ton droit, il te sera difficile de continuer à le trouver cohérent et conforme la déontologie médicale.

Les références à Hippocrate sont totalement vaines dans le système d’assurance maladie que tu continues à soutenir et avec lequel tu veux en finir pour des raisons morales déontologique économiques et ne t’en déplaise, citoyennes et républicaines »…

NO COMMENTS

Leave a Reply