Un tiers des médecins touché par le burn

Un tiers des médecins touché par le burn

0 531

Les exigences de plus en plus fortes des patients expliquent en partie ce phénomène.

Le chiffre. Le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, fait des ravages parmi les médecins généralistes : plus d’un sur trois est concerné selon un sondage BVA réalisé en Champagne-Ardenne auprès de 120 médecins pour l’association Paroles de professionnels.

Et, phénomène nouveau, ces professionnels avouent que ce sont, en partie, les comportements des malades qui les épuisent ! C’est la deuxième raison citée dans ce classement, juste derrière la charge de travail et les journées à rallonge.

Des patients plus exigeants. Les médecins ont en effet face à eux des patients de plus en plus exigeants, par exemple sur les horaires de consultation et le délai pour obtenir un rendez-vous, mais aussi sur le type d’examens et de médicaments prescrits, car les Français utilisent de plus en plus Internet pour s’informer sur leurs problèmes de santé.

Il faut « répondre à tout, tout suite ». De plus, beaucoup de demandes des patients ne relèvent pas seulement de la médecine, mais du social, souligne le Dr Antoine Demonceaux, généraliste à Reims et l’un des coordinateurs de l’étude. « On demande au médecin de répondre à tout, tout de suite », explique-t-il pour Europe 1.

Par exemple, les patients peuvent demander au médecin de les aider pour « prendre en charge une aide ménagère pour une personne âgée qui reste à domicile ou intervenir dans une explication sur l’éducation des enfants ou pour des problèmes scolaires ». Ces demandes, « extrêmement variées », se font « avec une exigence qui n’est pas consciente de la part du patient mais qui est très fortement ressentie par le médecin », estime Antoine Demonceaux.

Qui sont les médecins concernés ? Une autre étude récente indique que les médecins les plus touchés par un burn-out sont aussi les plus disponibles : les généralistes âgés de plus de 45 ans, qui sont célibataires et qui consultent sans rendez-vous, sont ainsi les plus exposés.

Source : Europe1.fr, Par Sophie Amsili et Anne Le Gall

NO COMMENTS

Leave a Reply