Pourquoi les syndicats des libéraux de santé signent-ils des conventions pour ensuite...

Pourquoi les syndicats des libéraux de santé signent-ils des conventions pour ensuite dénoncer ces mêmes conventions ?

0 945

Rappelons que les conventions visaient à réduire les honoraires en contrepartie  » d’honoraires différés ASV  » et une prise en charge partielle des cotisations maladie.

Les honoraires différés ASV se sont transformés en Madoff à l’initiative des syndicats, rendant l’affiliation obligatoire, puis en transformant la capitalisation en répartition.
Cotiser PLUS pour TOUCHER MOINS !

Historique ASV :
http://www.carmf.fr/…/pu…/lettrecarmf/lettreasv/histoasv.htm

Vous connaissez la suite, augmentation des cotisations, baisses successives du nombres de points attribués et diminution successives de la valeur des Points = du MADOFF !

La couverture maladie est quand à elle la pire de tous les concitoyens avec ses 90 jours de carence !
Accentué par le comportement de la CARMF, violant toutes les lois pour ne verser des Indemnités Journalières que lorsque l’on est à l’agonie, moribond ou hospitalisé (cf. posts et témoignages précédents).

Les  » AVANTAGES CONVENTIONNELS  » sont devenus un handicap pour les libéraux de santé !
En fait leurs honoraires sont amputés pour des  » AVANTAGES  » qu’ils n’ont plus et qui se réduisent au fil des conventions en créant de surcroît des DISCRIMINATIONS entre soignants et surtout entre patients avec des remboursements DIFFÉRENCIÉS !

Et les syndicats des professions de santé se rendent COMPLICES de ces DISCRIMINATIONS que rien ne justifie et qui sont contraires aux valeurs du pays des Droits de l’Homme !

Alors pourquoi rester dans des conventions qui PÉNALISENT et les patients et les soignants en les DISCRIMINANT ?
Le tarif d’autorité est le moyen de ce chantage au conventionnement datant de 1966.
Le tarif d’autorité devrait être au minimum le tarif opposable sécu + la participation ASV + la participation aux cotisations maladie !
Si les syndicats voulaient défendre le LIBÉRAL, ils défendraient la Liberté de soigner et d’être soigné sans DISCRIMINATIONS dans le respect des principes fondamentaux de la Déclaration des Droits de l’Homme et dans le respect des Lois et du Droit !

14344245_1149546975106126_2210307251955982944_n

Les libéraux de santé quand à eux, ne participeraient plus à ces DUPERIES par ailleurs ILLÉGALES et DISCRIMINATOIRE. Des solutions légales existent, le respect de la Déontologie rend cette désobéissance citoyenne prévue dans la DDHC moralement souhaitable si le Serment d’Hippocrate a encore un sens !

http://www.carmf.fr/…/publi…/infocarmf/48-2001/histcarmf.htm

NO COMMENTS

Leave a Reply