Plan d’annihilation de la médecine libérale. Et pendant ce temps nos syndicats...

Plan d’annihilation de la médecine libérale. Et pendant ce temps nos syndicats discutent en négociations conventionnelles

0 981

Alors que chaque jour qui passe nous montre combien nous avions raison et combien l’on ne peut négocier la liberté, marchander l’indépendance …Pas de démocratie sanitaire ou alors truquée avec des copains, des coquins, des courbés, des gluants…

La poursuite coûte que coûte du plan de vitrification du secteur libéral de la santé avec assèchement économique des cliniques, étouffement des soignants sous les charges, sur-encadrement, sur-administration, rémunération au plus bas de la moyenne Européenne maintenu encore et encore, mépris affiché , dogmatisme imbécile, idéologie sectaire …Chronique d’un naufrage annoncé …

« Doit-on l’accompagner ? Doit-on poursuivre des discussions avec un ministère et des organismes financiers aux ordres ou à la seule finalité que de prendre un marché? « 

Il y a les médecins nez dans le guidon non conscients, il y a ceux dans le déni ou dans un «  Syndrome de Stockholm », mais il y a aussi ceux qui attendent l’Homme providentiel en 2017, ou simplement que les confrères fassent les efforts à leur place !

Alors les médecins, chirurgiens dentistes, infirmières  » ne sont pas des pigeons », les UFML, les médecins libres, ceux qui  » payent  leurs pharmaciens « , les  » Infin’IDELS », les pharmaciens et leurs « friends » ,  …..et tous les autres, n’espérez  pas que le changement vienne d’en haut, n’espérez pas que d’autres seuls changent les choses pour vous, ne croyez pas qu’en manifestant dans 1 an, avant les élections, vous changerez quelque chose, toutes les manifestations ont été et seront vaines, lorsque le pouvoir a décidé  d’imposer de force ses lois dans une comédie de démocratie sanitaire.

 » L’étau va se resserrer, tout le monde sera perdant, cotisants, patients et soignants « .

Vous médecins, chirurgiens dentistes……., avez la solution et devriez ouvrir la voie aux autres professions médicales, le dé-conventionnement organisé, plutôt que d’attendre que les instances de la sécurité sociale ou les conseils régionaux de l’ordre, qui sont juges et partie, vous condamnent à des interdictions d’exercice, ou à un dé-conventionnement, un par un, pour non respect des conventions ou d’une quelconque nomenclature désuète, inadaptée ou prêtant à interprétation. Les conventions de sécurité sociales, ne donneront rien avec un ONDAM en baisse, les lois votés ne sauveront pas des déficits, ils ne font que les transférer aux ménages, les syndicats ne feront rien de plus que ce qu’ils ont fait depuis 30 ans, signer ce que l’on leurs aura mis sous le nez, parce qu’ils n’ont aucun pouvoir, parce qu’ils y ont intérêt, mais ce n’est pas le vôtre et d’ailleurs combien de vous représentent-ils réellement ?

Comment vous faire comprendre que si changement il y aura, il ne peut venir que d’en bas ; c’est-à-dire de vous médecins ou chirurgiens dentistes en particulier, en organisant ce dé-conventionnement par bassin d’activité, ce qui contraindra les gouvernants à abandonner leur position sur le monopole des caisses de protection sociale, parce qu’aucun cotisant n’acceptera de cotiser 30 % de son revenu ou salaire pour n’être remboursé que du tarif d’autorité datant de 1966, c’est à dire rien ou presque rien; que les sécu bis complémentaires se base sur ce RIEN ou presque RIEN.  Un prix à payer pour la liberté de soigner et d’être soigné transitoire, mais préférable au déclin médecine française, à la pérennisation des déficits et à la paupérisation de nos concitoyens via les complémentaires santé à but lucratif.

 » La solution est chez vous, en vous, les chaînes ne sont pas à vos pieds mais dans vos têtes « .        

Sinon il y a Alliance de Professions de Santé (APS), mais les voies judiciaires sont plus longues pour rétablir la Loi et le Droit, supprimer le tarif d’autorité qui libèrera des conventions, abolir le monopole des protections sociales, abolir les inégalités entre citoyens dans leurs protections sociales etc…..

Cela vaut la peine de s’y investir, de soutenir ceux qui se battent pour une justice sociale et non pas une pseudo philanthropie sous prétexte d’une fausse solidarité que l’on vante, que l’on vote, mais que l’on ne s’applique pas à soi même.

Alors à moins que vous ayez également une chaîne cadenassée à vos porte- monnaies, en plus des chaines dans vos têtes, chaines que les gouvernants savent exploiter à votre détriment, soutenez ceux qui se battent pour la liberté de soigner et d’être soigné !

quote-la-justice-interdit-que-la-perte-de-liberte-de-certains-puisse-etre-justifiee-par-john-rawls-149423
«  Il y a une solution au cauchemar des libéraux !

APS a été créée pour des actions en JUSTICE auprès de la (CJUE) ou autre selon la compétence de la juridiction, pour défendre la liberté de choix de son assurance santé, de sa retraite, de soigner et d’être soigné, en préservant le secret médical.

Pas de liberté du citoyen sans liberté de la médecine étouffée par la Sécu ! »

Dr Jean Nicolas Boullenois et toute l’équipe APS.

http://alliancedesprofessionsdesante.fr/formulaire-d-adhesion/

Docteur Edward W. Metzger (avec la participation d’un médecin anonyme)

 

NO COMMENTS

Leave a Reply