« OUVREZ LES YEUX !  » Que vous soyez patient, soignant ou citoyen...

« OUVREZ LES YEUX !  » Que vous soyez patient, soignant ou citoyen cotisant, il serait temps de réagir à cette vaste DUPERIE qu’est notre protection sociale aujourd’hui !

0 3127

Notre protection sociale n’a de  » SOLIDAIRE  » que le nom, elle conduit à une DÉSHUMANISATION des soins, à une baisse du pouvoir d’achat pour tous, à une financiarisation de la santé, les patients devenant une marchandise, elle conduit à une baisse de la qualité des soins et à des déserts médicaux !
Ce qui est imposé aujourd’hui, est une  » VRAIE FAUSSE PHILANTHROPIE «  à crédit avec transfert des déficits aux ménages.
Elle conduit à une paupérisation croissante et à une réduction de l’accès aux soins pour les retraités et les moins favorisés se situant juste au dessus des minima sociaux.

 » OUVREZ LES YEUX !  La meilleure médecine du Monde a vécu , elle vit ses derniers moments, elle est à l’agonie et conduit à un conflit de générations ! « 

13256109_1069506639776827_1301501295339989662_n

Dans tous les cas de figure c’est bien VOUS cotisants, patients et soignants qui en payerez le prix, à la fois financièrement et humainement, tout en laissant une  » ARDOISE » colossale à vos enfants.
Ce n’est pas  » L’État qui paye », ce n’est pas la sécu qui paye les soignants, c’est bien NOUS TOUS qui payons des cotisations 2, voir 3 fois pour nous assurer en prévoyance maladie !

Si L’URSSAF veut requalifier les chauffeurs indépendants D’UBER en salariés en raison de liens de SUBORDINATION, alors il faut requalifier tous les libéraux de la santé CONVENTIONNÉS en salariés ! 
13267800_1069506823110142_4593044680313693688_n

Il  faut donc dans ce cas de requalification, que L’URSSAF organisme collecteur de la sécurité sociale prenne en charge toutes les charges sociales des centaines de milliers de soignants et leurs accorde toutes les dispositions du Code du Travail !
Dans le cas contraire pour être cohérent, les conventions sont bien illégales et n’ont plus aucune raison d’être appliquées.
Il y a bien liens de subordination chez les soignants en plus de rétro-commissions sous de multiples formes, et DISCRIMINATION entre les différents secteurs d’activité, les médecins non conventionnés étant alors les seuls LIBÉRAUX VRAIS ! 

Dans ce cas il y a bien ESCROQUERIE aux prestations envers les patients des soignants libéraux non conventionnés, puisqu’ils cotisent sans contrepartie ou de manière dérisoire et subissent une DISCRIMINATION MANIFESTE. 

Il y a bien la de quoi dénoncer toutes les illégalités ou alors de sortir des conventions pour retrouver le statut de LIBÉRAL indépendant et retrouver la liberté tarifaire en adaptant les honoraires aux coûts réels avec tact et mesure selon les charges réelles, variables selon le lieu d’implantation.

En effet L’INDÉPENDANCE des libéraux n’est non seulement inscrite dans la définition des libéraux de L’UE mais pour les soignants dans le Code de Santé Public :  » Un soignant ne peut en aucun cas être soumis à la dépendance d’une quelconque hiérarchie « ( cf. Code de Déontologie ).

 

En conclusion:
Le Diagnostic ou le constat étant fait, il faut Décider et Agir

 

13256537_1069506669776824_4973409747032410306_n

– soit on est salarié mais on garde son indépendance dans les décisions qui concernent les soins, mais le statut de salarié s’applique avec toutes ses conséquences en application du Code du Travail et des conventions collectives,

– soit on est libéral avec tous ses inconvénients, mais on ne peut alors subir aucune contrainte ou subordination à une autre entreprise privée qu’est la sécu, fusse t’elle commise d’une mission de service public !

Le mélange des genres conduit bien du point de vu légal à faire des libéraux du soin actuellement des salariés déguisés avec tous les inconvénients du libéral sans les avantages du salariat, ou alors des libéraux  » achetés » par des  » RÉTRO-COMMISSIONS  » sous forme de subventions de toutes natures ( participation aux cotisations sociales primes sur objectifs. …), ce qui de plus est, est un chantage au conventionnement sous peine de tarif d’autorité discriminant lui les patients, patients qui cotisent de manière disproportionnée pour des prestations dérisoires; c’est donc bien une ESCROQUERIE.
Les soignants libéraux effectuent par ailleurs de multiples tâches en place de la sécurité sociale, ou comme les télétransmissions, des tâches payés sous le SMIC et sans que l’employeur sécu ne verse les charges sociales sur ces « salaires « , un comble pour qui condamne le travail dissimulé ! 
( La Secu pratique bien de la rémunération pour ce service, sans payer les cotisations sociales !? Elle devrait donc être poursuivi pour travail dissimulé par son propre organisme collecteur, L’URSSAF !? Ou la sécu est-elle au dessus des lois ?).

« Les soignants libéraux devraient le comprendre et le dénoncer, les patients et cotisants les soutenir, la SANTE étant notre première richesse  ! » 

– Soit en se dé-conventionnant, ce qui serait intenable pour la tutelle ministérielle de la sécu et injustifiable en raison de L’ESCROQUERIE aux cotisations mise alors au grand jour et pénalement répréhensible.

– Soit donner lieu à des recours en justice, comme le propose APS, contre toutes les entorses à la loi qui ont été énoncées ci dessus et dans les nombreux articles précédents.

La sécu n’est qu’une entreprise privée comme une autre, elle n’est pas au dessus des lois, même si elle est chargée d’une mission de service public.

  • Les soignants libéraux feraient bien de le comprendre, les médecins, chirurgiens dentistes en premier, mais aussi tous les paramédicaux. 
  • Les patients tout autant, puisqu’ils subissent la dégradation du système de soins et sa déshumanisation.
  • Enfin les citoyens cotisants à qui l’on IMPOSE 2 voir 3 ou 4 assurances pour UN SEUL RISQUE, la maladie, grevant leurs budgets ( 3 avec les sur-complémentaires ce qui fait 4 en Alsace-Moselle du fait du régime local ), et qui sont les victimes du tarif d’autorité datant datant de 1966 !

Tout citoyen devrait comprendre que 2, 3 voir 4 assurances pour assurer un même risque est une hérésie économique et non un progrès social; c’est bien une DUPERIE , même des enfants seraient capables de le comprendre !  

Dans un pays de Droit, au pays des Droit de l’Homme et du citoyens, la moindre chose serait que les organismes en charge d’une mission de service public, respectent la loi, à fortiori sa tutelle ministérielle ou l’Etat. Si tel n’est pas le cas, nous avons une justice  » INDEPENDANTE » des autres pouvoirs ( en principe), sinon il y a la Cour de Justice de l’Union Européenne et la Cour de Justice des Droits de l’Homme !  
« Si rien n’est facile, si rien n’est fait, rien ne changera ! Sinon tout est possible ! « 
Une  « démocratie » qui ne sait pas se réformer et un pays condamné au déclin. 

Docteur Edward W.Metzger

13244718_1069506796443478_6482683946769611213_n

NO COMMENTS

Leave a Reply