« Nemo auditur propriam turpitudinem allegans, nul ne peut se prévaloir de sa...

« Nemo auditur propriam turpitudinem allegans, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude « .

Par le Dr Jean Nicolas Boullenois

Il est pour le moins surprenant que l’un des syndicats signataires de la nouvelle convention médicale, la FMF, annonce vouloir attaquer devant le Conseil d’Etat cette même convention.

Car de quoi s’agit-il en l’occurrence? De plaider devant le Conseil d’Etat l’illégalité de certaines dispositions de cette loi.

Ce qui signifie que M. Jean-Paul Hamon a signé en connaissance de cause (à moins qu’il n’ait même pas lu ce qu’il a signé, ce qui ne vaut pas mieux…) un contrat qu’il savait illégal…

Voilà qui correspond très exactement à ce que vise le vieil adage, à savoir « se prévaloir de sa propre turpitude »…

14805433_10207670894669793_1723938071_n

NO COMMENTS

Leave a Reply