L’idéal fantasmé pour résoudre tous nos problèmes, la manifestation Belge des médecins...

L’idéal fantasmé pour résoudre tous nos problèmes, la manifestation Belge des médecins ……..

0 528

On voit régulièrement passer sur ces pages, sur les forums ou dans les discussions entre médecins des références à la fameuse grève générale des médecins belges. Cet « idéal » fantasmé serait le remède à tous nos ennuis, l’arme à la fois absolue car faisant à coup sûr plier tous les gouvernements, et inaccessible car nous sommes incapables de nous mobiliser solidairement pour l’organiser.
Qu’en est-il réellement?
D’abord quelques précisions sur cette fameuse grève belge que tout le monde cite sans savoir précisément de quoi il s’agit:
« C’est, sauf erreur, en BELGIQUE en 1964 que la première grève des médecins libéraux fut organisée avec détermination et un succès total par le Dr. André WYNEN, chirurgien à BRAINE l’ALLEUD (Brabant), et par ailleurs Président de la Fédération Belge des Chambres Syndicales de Médecins.
Elle consistait à fermer tous les cabinets, les médecins étant tous partis en vacances, injoignables et donc échappant à toute réquisition, tous les malades étant dirigés sur les hôpitaux.
L’émotion fut énorme et la presse titrait déjà « Un premier mort à… » mais l’édition ne put jamais sortir car toutes les consignes de sécurité furent observées en étroite coordination avec les médecins militaires belges.
Elle dura 19 jours et prit fin avec l’accord du 24 Juin 1964 « dit de la St Jean » qui devait aboutir à la loi LEBURTON. « fixant toute l’organisation du système médical belge depuis cette date » (Quotidien du Médecin n°2087). »

12083965_1502794023376743_1138120878_nEnsuite, quel en fut le résultat?

Effectivement, sur le coup, ils ont eu gain de cause.
Mais avec 50 ans de recul? Les médecins belges sont avec les français, les plus paupérisés d’Europe avec une consultation à 24,50 au lieu de 23 euros, les plus soumis à une « mutualité » (tiens donc…) , véritable Etat dans l’Etat qui n’a rien à envier à notre sécurité sociale franchouillard.

Une victoire à la Pyrrhus, donc, qui montre bien que vous pouvez faire toutes les grèves et toutes les actions que vous voulez, même les plus dures qui soient (comme de se coucher dans la rue!…), cela ne servira strictement à rien si vous ne vous attaquez pas à la racine du problème, à savoir le conventionnement avec un « fourbi solidaire » para-étatique mafieux et spoliateur, qu’il s’appelle sécurité sociale ou mutualité

Docteur Jean Nicolas Boullenois

 

NO COMMENTS

Leave a Reply