« La Liberté et la Santé se ressemblent, on en connaît le prix...

« La Liberté et la Santé se ressemblent, on en connaît le prix que lorsqu’elles vous manquent « 

0 1902
RIEN ne changera si le  » SYSTÈME  » de protection sociale n’est pas changé !
Tant que ce seront les politiques qui feront la SANTÉ et les professionnels de santé qui ASSUMERONT, les patients en seront les VICTIMES, les citoyens actifs en payeront la note et rien ne changera ! 

Le PLFSS et L’ONDAM 2017 démontre que l’équation ne sera pas résolu par ceux qui sont « RESPONSABLES » de la Santé, mais font assumer leurs décisions aux professionnels de santé, aux patients et à leurs concitoyens.

Il faut mettre la question de la protection sociale au centre de la campagne Présidentielle.

Patrick Crasnier, je cite:

 » Sauver le système c’est le seul programme de tous les politiques de tous bords uniquement par manque de courage. Le système est mort depuis que les politiques ont mis les mains dedans (Mitterrand en premier) depuis le seul objectif des politiques diminuer les dépenses pour le sauver il est évident que même si les soins étaient gratuits le système serait encore en faillite ne serait ce que par sa gestion.

Aucune chance donc de le sauver de l’intérieur c’est comme si on demandait aux garagistes de gérer les dépenses de l’assurance auto et ses déficits . Alors les syndicats sont payes par l’état pour maintenir le système et ils le font bien ne rien attendre d’eux autre chose que de conforter l’état dans ce système ne rien attendre des politiques il ne feront que ce qu’ils savent faire c’est a dire faire croire que la sante c’est trop cher et faire croire en même temps qu’elle est gratuite.

Le seul moyen mettre ce système archaïque et mal géré en concurrence bien sur il faudra toujours payer une assurance mais quand on sait que ce système est le plus cher et le moins bon on s’y retrouvera sauf que ce système est communiste et combattre l’idéologie c’est complique même les politiques comme Juppé qui a créé la médecine comptable ne se rend pas compte qu’il veut sauver un système totalitaire . »

**************

Certains nous disent, les professionnels de santé ne sont pas la pour faire de la politique. Nous leurs répondons :

« On ne peut pas défendre la SANTÉ et la protection sociale sans faire de politique ! Les solutions sont forcément politiques » 

Les politiques font bien de la Santé et s’en disent « responsables » sans rien connaître au monde de la santé, alors les professionnels des santé sont bien en droit de s’occuper de la politique qui concerne la Santé, parce que la Santé c’est leur métier, mais que l’on ne les écoute pas depuis des années, mais on leur demande d’assumer les erreurs de ceux censés les représenter, pour exemples: le MICA, le Numerus clausus, la déconnexion des tarifs des réalités économiques, l’hospitalo-centrisme, la sur-administration de la santé, l’absence de coordination avec l’UE pour le dérapage du prix des traitements innovants, les GHT, les complémentaires obligatoires par désignation, la Lois Santé etc…,

Les patients sont les premières victimes de leurs politiques depuis 40 ans et les citoyens en payent le prix par leurs cotisations, la collectivité par l’effondrement de l’économie et le chômage qui en résulte. 

Les professionnels de Santé, sont aussi des patients ou patients potentiels et des cotisants, ayant une vision transversale de la société, des plus favorisés au plus démunis, il nous semble qu’ils sont par ailleurs mieux placés pour connaître les réalités du terrains, que ceux qui leurs serrent les mains uniquement avant chaque élection.

Il est regrettable qu’il faille passer par des recours judiciaires pour rétablir l’État de Droit, le respect de la Loi et de faire respecter la DDHC pour lutter contre les DISCRIMINATIONS que ce  » SYSTÈME  » a mis en place. C’est l’objectif de APS, mais APS ne refuse aucune solution pour sortir d’un système agonisant depuis 40 ans, pour laisser pour seul héritage à leurs enfants, des DETTES et le risque d’un conflit de générations.

« La Liberté et la Santé se ressemblent, on en connaît le prix que lorsqu’elles vous manquent « 
 » Pour la Liberté de soigner et d’être soigné « 

 

Des solutions ont été publiées sur le site Alliance des Profession de Santé

http://alliancedesprofessionsdesante.fr/

 

Dr Edward W. Metzger

logo_aps

 

NO COMMENTS

Leave a Reply