Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française. Référundum ou...

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française. Référundum ou Moratoire sur la Santé et notre système de protection sociale en posant les bonnes questions ?

0 722

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française

Monsieur le Président Hollande,

Référundum ou Moratoire sur la Santé et notre système de protection sociale en posant les bonnes questions ?

Nos élus dépensent des centaines de millions pour leurs élections, pour des sondages de leurs popularités, pour leurs propagandes de promesses, qu’ils ne tiendront pas, et ceci en grande partie avec nos impôts !

Alors pourquoi dans notre Démocratie, ne trouvent-ils pas quelques Euro pour organiser un REFERUNDUM qui concerne la VIE la SANTÉ et la Protection Sociale en général de 66 millions de citoyens ?
La Santé n’est’elle pas le bien le plus précieux de nos existence ?
Même pas un sondage en posant les bonnes questions !
( je me porte volontaire pour les poser).
Hors mis les conséquences sur l’exercice des professions de santé qui n’en peuvent plus, les conséquences sur la santé des patients, il y a l’aspect économique.

700 milliards consacrés à la protection sociale obligatoire, 30 % du PIB, quasi l’équivalent de 80 % du revenu net, plus que le budget total de la France !

Demain, ce seront 40% ou plus, dont une grande partie pour financer les publicités qui fleurissent partout dans nos vies et pour les dividendes des actionnaires !
Trois mutuelles santés au lieu d’une seule, donc 3 fois des frais de gestion, la sécurité sociale est bien une mutuelle créée en 1945 par les employés et les employeurs.

Une poignée de députés, avec leurs régimes dérogatoires, vont décider de la vie, de la santé et des budgets des ménages impactés par une loi qui ne réglera rien. pire elle creusera les déficits, peut être moins ceux de la sécurité sociale, puisqu’il s’agit bien d’un transfert de son déficit sur les ménages, mais avec certitude celui des entreprises et plus encore celui des particuliers !

Alors oui, les professionnels de santé, qui eux vivent avec toutes les strates de la société, qui ont une vision transversale de notre société, qui en connaissent tout les problèmes, s’oppose à ce déni de Démocratie, n’en déplaise à Madame Touraine et ses conseillers, dont semble t’il le seul objectif et de laisser une trace dans l’histoire et peut être d’en tirer profit.

Alors oui, si cette loi passe en force, elle laissera des traces, comme celles en son temps de Madame Aubry, dont la France paye encore aujourd’hui le prix fort avec 6.5 millions de sans emplois et un effondrement de nos emplois industriels !

Au fond uniquement par dogmatisme ou dans un souci électoraliste, si l’on est honnête.

Alors les Français ont le Droit au respect, les professionnels de santé aussi, le Droit de décider pour eux mêmes dans une Démocratie digne de ce nom, pour des enjeux aussi vitaux que leur SANTÉ !
Alors Monsieur le Président, tenez au moins UNE promesse, celle d’une  » République exemplaire » pour être une Démocratie, une « République irréprochable », selon vos mots et écouter ceux qui vous ont élus.

Décidez d’un REFERUNDUM ou au minimum un moratoire sur la SANTÉ et envisagez des réformes profondes de notre système de protection sociale, comme le voudrait les directives Européennes, envisagez une réforme de la fiscalité pour assurer la solidarité, prenez des mesures pour éviter la financiarisation de la protection sociale, en revenant à l’esprit mutualiste initial, sans discrimination, avec une liberté de choix de son assurance, non pas pour les soins, qui doivent être égaux pour tous les citoyens, mais pour les prestations annexes, hôtelières ou des franchises par exemple.

Les français vous en seront reconnaissants, les soignants et les patients plus encore et vous aurez la certitude d’améliorer l’image qu’on les français de leurs élus.

Veillez croire Monsieur le Président en l’expression de ma plus haute considération,

Docteur Edward Metzger ( rhumatologue retraité secteur 1)

NO COMMENTS

Leave a Reply