Les médecins Quimperois organisent deux journées Santé morte

Les médecins Quimperois organisent deux journées Santé morte

0 580

Les médecins quimpérois organisent deux journées Santé morte.

Les médecins généralistes de Quimper ont décidé de fermer les portes de leurs cabinets les 16 et 17 juin pour alerter notamment sur le manque grandissant de praticiens en ville.

Le collectif a prévu deux journées « santé morte », aujourd’hui et demain.

Le collectif a prévu deux journées « santé morte », aujourd’hui et demain.

Par Sylvie Béchet

« Nous avons perdu en 10 ans 40 % de nos effectifs. C’est choquant. Nous ne sommes plus que 44 à travailler sur Quimper, soit 1 médecin pour 1 400 habitants, la norme pour l’Agence régionale de santé (ARS) étant de 1 pour 600 », assure le Docteur Patricia Coroller.

Face à ce constat et aux nouvelles mesures préconisées par la Loi Santé, 42 des 44 médecins de Quimper qui assurent l’accès aux soins primaires, ont constitué il y a quelques semaines, le Collectif pour l’organisation et la défense du territoire de santé de Quimper. « A Quimper, les patients ont de grandes difficultés à trouver un médecin et nous ne savons que faire pour les aider. Nous craignons, à terme, que Quimper devienne à son tour un désert médical », souligne le docteur Nikan Mohtadi.

Nous sommes capable d’aller plus loin si nous ne sommes pas entendus.

En créant ce collectif, les médecins veulent faire entendre leur voix. « Nous connaissons bien notre territoire et ses besoins. Pour l’ARS, 80 médecins travaillent ici actuellement. Comment travailler avec l’agence sur un projet de santé si nos diagnostics sont, dès le départ, différents.» Le collectif est bien décidé à « protéger une idée de la médecine en rapport avec le code de déontologie largement bafoué par la loi santé.»

Soirée d’information ;

En fermant leurs cabinets, aujourd’hui et demain, les médecins tirent la sonnette d’alarme. Ce mardi soir, ils expliqueront leur démarche au cours d’une réunion prévue à 20 h 30 à l’hôtel Mercure, 21 bis avenue de la Gare.

A terme, ils espèrent que leur mouvement fera boule de neige. Déjà 4 collectifs du même type que celui de Quimper se sont constitués dans le Finistère. « 30 sont en cours en Bretagne, plus de 60 en France. Avec toujours la même idée de faire remonter nos idées, nos projets, nos diagnostics », ajoute Nikan Mohtadi.

Durant ces deux jours, la continuité des soins est organisée et assurée par des médecins du collectif, la gestion des appels étant assurée par le centre 15.

À lire aussi : “Dur, dur de trouver un généraliste à Quimper”

Quimper, 29
sylviebechet

Source ;  http://www.cotequimper.fr/2015/06/16/les-medecins-quimperois-se-mobilisent-contre-la-loi-de-sante/

NO COMMENTS

Leave a Reply