Sans conteste, Paris est le département français qui a perdu le plus de généralistes en cinq ans. Certains quartiers sont plus touchés que d’autres et cet affaissement progressif du nombre d’omnipraticiens inquiète au plus haut niveau. La Mairie de Paris annonce des mesures concrètes.

Mais seront-elles suffisantes pour pallier le manque d’attrait de la capitale et la crise des vocations qui sévit chez les étudiants en médecine ?

NO COMMENTS

Leave a Reply