Le modèle à suivre: Mouvement de déconventionnement massif chez les médecins du...

Le modèle à suivre: Mouvement de déconventionnement massif chez les médecins du Roannais

2 2682
©PHOTOPQR/LE PROGRES/Yves SALVAT - LES MEDECINS ROANNAIS SONT A L'ORIGINE DE LA FRONDE CONTRE LA LOI DE MARISOL TOURAINE MANIFESTATION DES MEDECINS CONTRE LA LOI DE MARISOL TOURAINE DES MEDECINS DE PLUSIEURS DEPARTEMENTS VOISINS ET DE NOMBREUX PATIENTS EATAIENT A ROANNE POUR SOUTENIR LES MEDECINS GENERALISTES - le 19/06/2015 - (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree778098.jpg) [Photo via MaxPPP]

Les médecins de Roanne rassemblés au sein du collectif « Printemps roannais » © Maxppp.

Les médecins du Roannais vont rouvrir leur cabinet lundi. Mais ils restent très mobilisés contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine. Ils ont adopté la grève illimitée de la permanence des soins la nuit et le week-end. Etils ont décidé de se déconventionner collectivement.

C’est une nouvelle façon de se faire entendre. Après une semaine de grève, les médecins roannais vont rouvrir leur cabinet lundi. Mais ils n’assurent toujours pas la permanence des soins la nuit et les week-end et surtout, ils ont décidé collectivement de se déconventionner.

Décision adoptée à 70% cette semaine. En clair, les patients ne seront plus remboursés ou presque par la Sécurité Sociale (quelques centimes à peine). Une réunion est prévue jeudi prochain pour préciser la mise en oeuvre de ces déconventionnement.

Ce qui est sur, c’est que la grogne des médecins à Roanne est profonde et organisée. Parce que la centaine de praticiens est soudée, et confrontée à une souffrance spécifique liée à la désertification médicale dans le secteur. Actuellement, il y a un médecin pour 1600 à 1800 personnes dans le Roannais. C’est deux fois moins que la moyenne nationale. Fin août, 6 000 patients n’avaient pas de médecin traitants. Et depuis, deux généralistes sont partis.

source : Francebleu.fr

2 COMMENTS

  1. « Quand un renard est pris dans un piège, la seule façon de survivre est de se couper la patte… On en est là. Une consœur disait se sentir au bord d’un trou noir rempli d’eau, avec le feu aux fesses : Je sais nager, donc je saute ! »….
    Quand les medecins , las d etre pris pour les esclaves des caisses d assurances , las d etre menaces de  » mort » par le pouvoir en place , n auront plus aucun interet a rester conventiones ; ils n auront plus qu a se « deconventionner  » et le petit peuple qui crache sur les  » nantis  » n aura plus d autre choix que de payer son toubib, en plus de la SS , de sa mutuelle de la CSG, RDS ….. ou bien aller aux « urgences « 

  2. […] À l’initiative du Printemps Roannais, de nombreux médecins font le choix de se déconventionner pour montrer leur hostilité au nouveau projet de Loi santé. En se libérant de leur convention avec la Sécu, ils peuvent pratiquer le tarif de leur choix et ne sont plus ennuyés (euphémisme) par les turpitudes de ces organismes de droits privés qui se donnent des allures d’administrations publiques. […]

Leave a Reply