» La disparition des cliniques privées indépendantes « , ou l’asphyxie financière progressive...

 » La disparition des cliniques privées indépendantes « , ou l’asphyxie financière progressive du libéral délibérée par un capitalisme de connivence d’Etat

 » La santé plus chère que dans le privé que dans le public ?
Un rapport de la Cour des comptes a montré que le coût pour la collectivité d’une hospitalisation dans le privé était inférieur de 22 % à une prise en charge dans un hôpital public.

« Depuis 2007, la politique tarifaire mise en place par le gouvernement s’est durcie, la réglementation a évolué, et les exigences de qualité des soins ont augmenté. Beaucoup de cliniques privées, créées par des médecins et des chirurgiens, ainsi que d’anciennes cliniques de congrégations, ont changé de mains au fil des départs en retraite des fondateurs ou ont fusionné pour faire face aux difficultés économiques.

Fusions et rachats les clinique passent sous la coupe de groupes financiers…. » 

Nous assistons à la main-mise des groupes financiers sur tous les secteurs et acteurs de la Santé, et par ricochet sur les patients. La Santé de nos concitoyens n’est pas la préoccupation première de nos représentants élus et les financiers s’y retrouvent.
Les dettes sociales d’un système de protection sociale à la dérive, ne les préoccupe pas outre mesure non plus, il convient aux créanciers qui en profitent.

Pour ce qui est du respect des 3 % de déficit admis par l’UE, on le transfert aux ménages via la CRDS, les complémentaires imposées en limitant les remboursements pour imposer des sur-complémentaires sur-taxées: les financiers y gagnent, l’Etat s’y retrouve, les ménages  » TRINQUENT  » !

Au nom de la JUSTICE SOCIALE de la SOLIDARITÉ et de la GRATUITÉ de l’accès aux soins, on aura berné les citoyens au détriment de la qualité des soins, au détriment des professionnels de santé et au détriment du budget des ménages !
Les financiers, les mutuelles en voie de « démutualisation » sont tout sourire!
« EN MARCHE » avec les membres du gouvernement et des chefs de cabinets issus des mutuelles. Bien sûr, IL N’Y A AUCUN CONFLIT D’INTÉRÊT, bien sûr c’est pour l’intérêt collectif ! BIEN SÛR !!
Lire l’article: 
Bretagne. La disparition des cliniques privées indépendantes

Fusions et rachats se sont multipliés ces derniers temps. En Bretagne, sept groupes privés et un groupe mutualiste se partagent désormais les 32…

OUEST-FRANCE.FR

 

NO COMMENTS

Leave a Reply