Deux journées santé morte les 2 et 3 juillet : chaud bouillant,...

Deux journées santé morte les 2 et 3 juillet : chaud bouillant, le chaudron breton !

0 573

Mise en place du tiers payant ou pas, les médecins bretons ne comptent pas flancher face au gouvernement. Alors que 1er juillet la première phase du tiers payant intégral se met en place, les médecins du pays d’Iroise et du pays des Abers dans le Finistère organise deux journées santé morte les 2 et 3 juillet prochain.

Les deux zones se sont organisées en CODTS (Collectif pour l’organisation et la défense du territoire de santé), associations qui fleurissent un peu partout et particulièrement en Bretagne pour s’organiser contre la loi de santé (lire la tribune des Drs Adrian Combot et Nikan Mohtadi).

 » Notre objectif est de continuer à alerter sur les dangers de la loi de Santé  » explique Adrian Combot président du CODTS du pays des Abers. « Cette loi représente une perte de notre indépendance professionnel » ajoute-t-il. A travers ce mouvement ils veulent aussi montrer que la gronde n’est pas le fait de quelques syndicalistes, mais mobilise largement la profession. Dans le pays des Abers, a priori ce sont 60 médecins qui fermeront leurs cabinets, soit 90% des médecins du coin, et dans le pays d’Iroise ils devraient être 73, soit un taux de 70% de grévistes, selon les organisateurs. Se rassembler est aussi une manière pour ces généralistes d’avoir une action concertée et de faire peser davantage leur voix dans les réformes.

« Aucun de nous ne fera le tiers payant » souligne Nicolas Le Duff président du CODTS du pays d’Iroise, « nous rédigeons une charte de solidarité pour déterminer que si l’un d’entre nous est sanctionné alors les autres réagiront par un déconventionnement massif » explique-t-il. « Nous refusons une mise sous tutelle de notre profession » ajoute-t-il, définitif.

En plus de la fermeture des cabinets et de l’organisation de la PDS, les grévistes tiendront une conférence de presse jeudi matin à 11h et rencontreront les élus locaux vendredi à la même heure. Une manière de faire parler d’eux et de marquer les esprits avant un été qui s’annonce inévitablement plus calme. Malgré une trêve estivale annoncée, le mouvement des CODTS semble prendre, surtout dans la région. Deux autres CODTS viennent de voir le jour, à Vannes il réunit une centaine des généralistes et à Quimperlé une quarantaine. Deux autres devraient suivre du côté de Vitré et Saint Malo. Un site web a également été lancé cette semaine pour suivre l’actualité des CODTS et l’état de la mobilisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– See more at: http://www.legeneraliste.fr/actualites/article/2015/06/28/deux-journees-sante-morte-les-2-et-3-juillet-chaud-bouillant-le-chaudron-breton-_272271?origin=p-et-p#sthash.WDGbjo64.dpuf

NO COMMENTS

Leave a Reply