Ce que nous coûte véritablement la sécurité sociale «  WikiLibéral » ( 7...

Ce que nous coûte véritablement la sécurité sociale «  WikiLibéral » ( 7 ème partie)

L’objet de cette partie sera consacré au coût de la sécurité sociale et aux conséquences financières pour les personnes, et ce, quel que soit leur statut, ou leur revenu.

En effet, deux études ont été réalisées presque simultanément, d’une part, par Georges Lane :
« La sécurité sociale et comment s’en sortir » Edition du Trident, Paris, dirigée par Jean-Gilles Malliarakis .
« Combien nous coûte, à vous et à moi, la sécurité sociale? », étude réalisée pour Contribuables Associés.
et, d’autre part par Claude Reichman et Gérard Pince :

Comment la sécurité sociale ruine les classes moyennes :

Le cas d’une famille type 
Dans ces études, Claude Reichman, Gérard Pince et Georges Lane montrent que, effectivement, que le coût des  » cotisations  » de sécurité sociale devient démesurément élevé, non seulement par rapport aux revenus et aux salaires, mais aussi par rapport aux remboursements auxquels les personnes peuvent attendre de la sécurité sociale, en raison, effectivement, de la qualité de prestation médicale de  » service « . Ces études montrent aussi que c’est le système de la répartition, origine de ce surcoût, qui est aussi un facteur d’appauvrissement, puisqu’il faut financer toutes les branches de la sécurité sociale, avec les coûts, non seulement à court terme, mais aussi à moyen terme et donc à long terme.

Avec des caisses de sécurité sociale et de retraite privés, ces coûts seraient 3 à 4 fois inférieurs à ceux générés par la sécurité sociale . 
En effet, ces études montrent, effectivement, qu’en consultant les fiches de paie des salariés, il est important de signaler que les cotisations sociales (quelles soient patronales et salariales, ont un impact extrêmement important, car, outre le coût total pour l’entreprise par rapport aux salariés [ qu’ils soient cadres ou employés ]), recouvrent quasiment la moitié de la fiche de paie, qui se décompose de la façon suivante :
Cotisations patronales + Cotisations salariales + Salaire net .

 

Source : Université des Libertés blogspot Al Genestine

A suivre ….

La France, 2e pays européen en termes de pression fiscale et sociale 
En France, pour 100 euros nets, il faut 235 euros de salaire «super brut»

LE SCAN ÉCO / CONTENUS INTERACTIFS La France est championne d’Europe des charges sociales (patronales et salariales). Il n’y a qu’en Belgique qu’il faut débourser encore plus pour que les salariés moyens disposent de 100 euros de pouvoir d’achat. Tour d’Europe de la pression fiscale et sociale sur les salariés.

En France, pour 100 euros nets, il faut 235 euros de salaire «super brut»

pacificrim31

Pour lire les articles précédents cliquez sur SECURITE SOCIALE Française sous le titre de l’article ou l’image ci dessous en fin d’article pour retrouver les articles précédents

La sécurité sociale a aussi un impact sur la médecine alternative  « WikiLibéral » ( 6ème partie )

1 COMMENT

Leave a Reply