Les contrats conventionnels, la grande ARNAQUE légale !

Les contrats conventionnels, la grande ARNAQUE légale !

1 1569

Les contrats conventionnels, la grande ARNAQUE légale!

« Avantages » conventionnels,   » Avantages  » CARMF, quoi de neuf depuis la présidence de Monsieur Macron ?

 » Les médecins ayant cotisé toute leur vie professionnelle, très cher à la CARMF reçoivent au moment de leur retraite une sommes très faible, en continuant à travailler cette CARMF leur demande parfois en cotisations plus que ce qu’ils touchent de retraite. Il paraît que certains trouvent cela normal ! »

Avantages Conventionnels, contre honoraires les plus bas des pays de l’OCDE et sous toute réalité économique ou du coût de la pratique. Les 35 premières heures de la semaine, rien que pour payer les charges, là ou d’autres ont des rémunérations largement supérieures en 35 heures, font leurs formations sur les heures de travail etc.., et la majorité semble trouver cela normal !

Avantages Conventionnels pour la pire des protections sociales, tous les autres citoyens sont mieux lotis, et la majorité trouverait cela normal !?

Avantages CARMF et ASV, une explosion des cotisations pour une réduction du nombre de points et un effondrement de la valeur des points et ceci rétroactivement. Une retraite moyenne d’environ 2700 euros, avant CSG et CRDS *  et autres, la moitié pour le conjoint survivant, et il parait que la majorité trouve cela normal ! Comme ils trouvent normal d’avoir une des pires prévoyances en cas de problème de santé. Mais peut-être ne le savent-ils pas encore, n’ayant pas été malade, ou les 90 jours de carence ne permettent pas d’être à l’arrêt ?  

  • L’augmentation de la CSG CRDS prévue, entraînera une diminution des retraites, et qu’en sera t’il pour les libéraux de la baisse des charges sociales ?

Des professionnels de santé libéraux avec tellement de dévouement, que la grande majorité accepte d’être la variable d’ajustement des déficits de la branche maladie depuis 40 ans. Il en faut du dévouement, et la nouvelle génération semble en être consciente, ce qui explique en partie les déserts médicaux. Mais la encore, il semble que la majorité trouve cela normal !

En laissant décider d’autres , la Sécu en monopole, sa tutelle ministérielle, les syndicats paritaires qui vivent du système, les syndicats catégoriels qui ne représentent qu’eux-mêmes, ayant si peu d’adhérents, que les subventions pour signer ces conventions leurs permettent de vivre, tous les organismes qui gravitent autour de la santé et qui eux aussi en vivent mais n’ont jamais soigné personne, sont mieux lotis à tous points de vus : durée des études, horaires hebdomadaire, protection sociale, retraite etc…., et il semble que la majorité trouve cela normal !  

Mais en dehors du fait d’être des professionnels de santé, les libéraux de santé sont également des patients potentiels, et ils sont les 1er à savoir que la qualité des soins diminue, et en seront un jour les victimes ; mais ils sont aussi des citoyens cotisants qui cotisent beaucoup, pour si peu si « d’avantages  conventionnels », mais aussi pour enrichir les créanciers qui détiennent la dette et demain pour enrichir les fausses « mutuelles » complémentaires auxquelles ils  seront asservis. Là encore, il semblerait que la majorité trouve cela normal !

Si vous faites partie de ceux qui trouvent cela normal, on ne peut rien pour vous ; si par contre vous trouvez cela anormal, on ne comprend pas que vous puissiez depuis aussi longtemps supporter cette anormalité qu’aucune autre profession n’accepterait ! Vous deviez trouver normal de reprendre votre destin et celui de vos patients en mains et ne plus vous laisser dicter ce qui est bon pour les soins la santé, l’organisation des soins pour vos patients et pour vous et votre entreprise par ceux qui n’ont jamais vu un patient, ou par ceux qui feignent vous représenter, mais dont le souci n’est pas la Santé, mais leur propre survie.

Les lois ne respectent plus la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et surtout ceux qui la mettent en œuvre, ont oublié son préambule. La justice a perdu son indépendance, contourne les lois ou au mieux « se hâte lentement ».  la moralisation de la vie politique quand à elle est un vaste mensonge d’opportunité.

« La morale est que l’État, comme les individus, respectent les Droits Naturels individuels : la Liberté, la Propriété, la Personnalité » Frédéric Bastiat

On ne voit pas dans l’Etatisation de la Santé avec un capitalisme de connivence d’Etat, ou est la morale et ou est la conformité au préambule de la DDHC :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous ».

Dr Edward Metzger (rhumatologue secteur 1 retraité )

L’ARNAQUE AUX RETRAITES IGNORÉE DES POLITIQUES

 

 

 

 

 

 

 

1 COMMENT

  1. Excellent article faisant le bilan désolant de l’état de la médecine dite libérale.
    Mais si cet article fait un bilan, il n’apporte malheureusement aucune réponse aux diktats de notre état voyou.
    Ce même état et toute sa bande de séides maquerelle : sécu, carmf, ont la partie belle. Nous sommes une corporation de lâches et de « couilles-molles ». Il y a belle lurette que nous aurions dû réagir de façon brutale par un déconventionnement massif. Pas des « grèvettes » de deux jours qui font sourire les pouvoirs publics…
    Trop vieux pour me lancer dans un combat de cet ordre, j’attends de finir ce labeur dévalorisé, méprisé par tous : presse à la botte et même les usagers !
    Salutations désabusées.

    M. Lebatard

Leave a Reply