Cessez les contrevérités, les caisses de protection sociale santé, retraites sont...

Cessez les contrevérités, les caisses de protection sociale santé, retraites sont PRIVEES !

0 7677
Journalistes, politiques, syndicalistes, arrêtez de dire que l’on va PRIVATISER la sécu ou plus justement les caisses de protection sociale ! 

La sécu est PRIVÉE, c’est un organisme de droit PRIVÉ en charge d’une mission de service public appartenant à ses cotisants, théoriquement gérée par des syndicats paritaires qui sont subventionnés par l’État à hauteur de plus de 5 milliards/ an (qui ne vont pas aux soins), mais dont l’État a pris la tutelle en étant responsable des déficits depuis 40 ans.
Tout ce que l’État gère ne fonctionne pas, ou est en déficit ! Faut-il rappeler les nationalisations de 81 à 83, le fiasco et la vague de dévaluations au cours des années suivantes ? ( Dévaluations plus possibles avec l’euro aujourd’hui ).

15241204_1226884370705719_8794509654230422716_n

C’est bien l’État et Madame Touraine qui a vendu la Santé à ses amis de la Mutualité parce que l’État ne s’en sort plus, obligeant les français à prendre une seconde Mutuelle PRIVÉE, les syndicats empochant une seconde fois des  » rétro-commissions «  qui sont déduites sur les fiches de payes.

Ce sont ces mêmes mutuelles qui remboursent moins sans baisse des cotisations parce que Madame Touraine a mis en place des contrats responsables plafonnant les remboursements et obligeant les assurés à prendre des sur-complémentaires pour être correctement remboursé. Les 1ères étant de surcroît taxées à 7 % , les secondes taxées à 14 %. Les 1ères étant par ailleurs imposables sur le revenu pour partie  » part employeur », qui précision, est comme toutes les cotisations  » employeur », non pas un cadeau de l’employeur, mais bien une partie du fruit du travail du salarié.

Une SEULE ASSURANCE SANTÉ serait forcément moins chère que 3 assurances pour couvrir un SEUL RISQUE, la santé !

Imaginez 3 assurances pour couvrir les risques de votre voiture !?? Ou votre logement !

Si la sécu était si parfaite, POURQUOI 3 assurances pour être couvert correctement ???

Contrairement à ce que l’on voudrait faire croire, une ASSURANCE Santé et UNE SEULE en concurrence, ferait mieux à condition de respecter un cahier des charges et des garde-fous dont la mise en place revient cette fois ci à l’État avec une transparence des comptes. 
Les adhérents volontaires dans un système concurrentiel participent à la surveillance du Conseil d’administration contrairement au système monopolistique, et les 5 milliards versés aux syndicats sont utilisés pour les soins.

Contrairement aux mutuelles complémentaires imposées en seconde lignes, dont la gestion est opaque et versant encore une fois des « rétrocommissions  » aux syndicats, voulant imposer des réseaux de soins low cost dont ceux qui en ont fait l’expérience ont pu constater la dégradation de la qualité des soins, comme en dentaire.

Les réseaux de soins ont par ailleurs un surcoût de gestion comparés aux réseaux informels libéraux ou les libéraux ont à coeur de satisfaire leurs patients dans une relation singulière, relation qui disparaît dans les réseaux.

En l’état actuel les réseaux ne touchent pas encore les médecins tant que la prise en charge sécu dépasse les 50%, mais touche déjà d’autres professions de santé. Demain avec le désengagement de la sécu, les mutuelles obligatoires auront tout le loisir de mettre en place ces réseaux sous prétexte d’économies et de rentabilité et ceci au détriment de la qualité.
Pour avoir vécu dans une région minière avec un système de réseaux  » gratuits », SSM ( Sociétésde Secours Miniers), ces réseaux étaient inflationnistes, déresponsabilisant et nombre de cabinets avaient plutôt l’aspect de dispensaires du XIXème siècle, avec de surcroît des soignants imposés.

Alors privatiser la protection sociale n’a pas de sens, elle est PRIVÉE ! 

Mais dés-Étatiser la protection sociale a du sens, parce-que la gestion PRIVÉE ( avec une transparence et des garde-fous), est plus compétitive, surtout lorsqu’elle est en concurrence.

La gestion PRIVÉE est toujours plus RESPONSABLE, parce qu’elle ne peut pas être en déficit.

Enfin la médecine libérale est plus performante et plus responsable que le public pour les mêmes raisons.

Un système de protection sociale dés-Étatisé ne signifie pas l’absence de solidarité ; la solidarité étant elle assurée par l’impôt, sous une forme d’une TVA sociale pour les démunis ou par la taxation des contrats d’assurance.

Pour l’instant rien n’est clairement défini, mais il existe un espoir avec un candidat aux Présidentielles de voir évoluer notre système de protection sociale et d’organisation des soins, alors avant de crier aux loups, attendons d’en savoir d’avantage.

Journalistes, Syndicalistes, Politiciens, cessez les manipulations, vous ne pouvez pas ignorer que les caisses de prévoyance obligatoires sont de Droit Privé, à moins d’être des ignorants; faites votre travail, INFORMEZ ! 
15232211_1226884740705682_1738679936174113208_n
Si l’on peut formuler un vœu, ce serait que l’on rende aux citoyens ce qui leurs appartient :

la protection sociale santé retraite qui n’est pas du ressort de l’Etat, mais du ressort d’un choix individuel dans un pays de liberté, la prévoyance santé retraite étant toutefois une obligation légale.

Les charges communes de la nation évoquées dans la Déclaration de Droits de l’Homme ne concerne pas les assurances Prévoyance, au contraire elle précise la liberté de propriété et le libre choix individuel de son utilisation et non la confiscation des biens des uns au profit d’autres, sous prétexte de solidarité.

La solidarité est du domaine de l’impôt, du volontariat et de dons.  

 

Edward W. Metzger

14925762_1200809333313223_5141196473048813080_n

NO COMMENTS

Leave a Reply